Qu'y a-t-il près de vous à Chambéry ?

Voir    Fermer

Echec de la géolocalisation

Grand Chambéry Alpes Tourisme Exposition : Visions chavirées
Italiano
English

Aujourd'hui Chambéry

17°

Demain Chambéry

20°

Dimanche Chambéry

18°

Lundi Chambéry

18°
Culture

Exposition : Visions chavirées

Du 02/11/2020 au 29/01/2021, tous les jours sauf le 11 novembre. Fermé du 24/12 midi au 02/01 inclus.

Amandine Gollé a fait de la gravure sur bois une pratique méditative et son moyen de réflexion plastique privilégié sur une Nature fantasmée. Elle explore également ses visions dans le champ de la sculpture et de l’installation.

Hall d'expositions de la Cité des Arts
Jardin du Verney 73000 Chambéry Localiser

L’Art, je le vis. Le corps et la Nature ont été mes premiers sujets d’intérêt. À présent, je ne travaille plus «sur», mais avec. Avec mon corps, j’explore. Me laissant porter par la séduction, parfois mêlée de répulsion qu’exercent sur moi le bois, les plumes, les insectes, le métal, les élytres... et par la douceur ou la violence des différents outils que j’emploie : pinceaux, marteaux, gouges, acides. Je teste les limites de la matière, la tendresse du métal que je martèle, le chatoiement de sa surface qui fait imploser de bonheur ma rétine lorsque je travaille la patine de mes « Totems ». Mon marteau taquine le cuivre, et mes gouges incisent d’immenses planches de bois, égrainant de petites lamelles de peuplier. Quant à mes pinces, elles accouplent insectes exotiques et plumes, révélant au regard d’étranges « Chimères » rapportées des profondeurs de songes hallucinatoires. Travailler avec mon corps, c’est aussi explorer mon espace : de la feuille de papier il y a quelques années, vers l’extérieur ; du minuscule vers l’immense : libération et déploiement. Dans les actions très répétitives que j’exécute lorsque je réalise une oeuvre, c’est le lâcher prise, la perte de notions de temps et d’espace qui m’intéressent. Ces gestes créateurs ont pour moi une valeur méditative. En oubliant et mon temps, et l’espace que mon enveloppe corporelle habite, je deviens, comme la Nature, infinie, in-finie.
J’aime la poésie de l’impossible qui apparaît pourtant sous nos yeux ébahis par la force de l’imagination

Tarifs

Entrée libre. Masque obligatoire,
Sous réserve de modifications, de report ou d'annulation en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et des consignes en vigueur.

Vous aimerez aussi