Qu'y a-t-il près de vous à Chambéry ?

Voir    Fermer

Echec de la géolocalisation

Grand Chambéry Alpes Tourisme Sites naturels

Aujourd'hui Chambéry

23°

Demain Chambéry

24°

Mardi Chambéry

25°

Mercredi Chambéry

26°

Sites naturels

Envie de perdre la notion du temps en contemplant les remous d’une cascade ou un point de vue d’exception ? Découvrez les petites pépites forgées par la nature sur le Grand Chambéry et dans ses environs.

26 résultats

Saint-Jean-d'Arvey

La grotte à Carret

Jacob-Bellecombette

Cascades de Jacob

Challes-les-Eaux

Pelouses sèches - Site Natura 2000

École

Les rayés du Pécloz
Une boucle par le col d’Orgeval, la Pointe de Chaurionde et le col de L’Aulp vous permettra d’apprécier les meilleurs points de vue sur les rails du Pécloz, mais une ascension de ce sommet offre aussi un point de vue spectaculaire sur ces couches de calcaires dégagés par l’érosion des couches plus argileuses. Partez tôt le matin, l’éclairage de la face nord du Pécloz vous assurera les plus belles photos

À savoir : Le vallon de Bellevaux est aussi connu pour avoir abrité une industrie métallurgique au milieu du XVIIe siècle. Gérés par des moines bénédictins installés ici, le site profite de la proximité des Hurtières (Massif de Belledonne) qui l’alimente en minerai mais surtout de l’abondance, sur place, de bois nécessaire en très grande quantité pour alimenter le processus de fabrication.

Saint-Cassin

Cascade de Saint-Cassin

Arith

Le synclinal du Mariet
Un site enchanteur qui peut s’inscrire dans différentes boucles de randonnées intégrant une halte nocturne au refuge du Creux de Lachat. Poursuivre dans la forêt pour atteindre le rebord de la Montagne de Bange, pour découvrir un magnifique point de vue sur la vallée de Bange et le Chéran ou vers le Col de Cochette pour un panorama sur le lac du Bourget.

À savoir : Le synclinal du Mariet est en fait un plissement secondaire dans la structure majeure du Semnoz/Montagne de Bange, à savoir celle d’un anticlinal qui se développe au toit d’un système chevauchant. Ce chevauchement frontal des Bauges structure toute la façade occidentale du massif, depuis le Lac d’Annecy jusqu’à la croix du Nivolet.

École

La Vallée de Bange
Que ce soit pour des promenades en fond de vallée et parties de pêche au bord du Chéran, ou sur le rebord sud du Semnoz, la vallée de Bange regorge de sites de découverte d’une nature sauvage. Elle peut se découvrir à pied ou à vélo en explorant les différents lieux d’intérêts qui s’y trouvent : Pont de l’Abime et pont de Bange (Scierie), Tours St Jacques, Grottes de Bange ou gorges de la Charniaz. Le site de Bois Brulé, sur le rebord sud du Semnoz (accessible à partir de la route qui monte de Leschaux au Semnoz) offre un beau site d’escalade et de pique-nique avec, à 50 m, une vue exceptionnelle sur la vallée de Bange.
Pour aller plus loin : En vous rendant au pied du Pont de L’Abîme, vous vous trouverez sur le chevauchement frontal des Bauges, qui marque la limite entre les chaîne subalpines.

À savoir : La vallée de Bange fut occupée par des langues glaciaires, lors des grandes glaciations alpines. Les flux de glaces traversaient les Bauges en débordant par les cols de Leschaux et du Frêne, avant de passer ici pour rejoindre l’Albanais, déjà couvert de glace.

Aillon-le-Jeune

Sentier des Tannes et glacières
Le sentier ne monte pas jusqu’aux crêtes sommitales, si vous décidez de les atteindre, n’oubliez pas de revenir sur vos pas pour retrouver le sentier des Tannes et glacières, à partir du point 6.
Profitez de cette balade pour explorer la spéléorando de la Tanne du Névé, emportez avec vous un casque, une lampe frontale et quelques vêtements chauds !
Visitez la cascade du Pissieu, qui sert d’exutoire à toute l’eau reçue sur le plateau de Margériaz et rapidement captée par les réseaux souterrains

Curienne

Le mont Saint-Michel

La Féclaz

La Croix du Nivolet

Le Châtelard

Cascade du Pissieu
Vous garer à la base de loisirs de Lescheraines pour gagner la cascade par les plans d’eau et les Bords du Chéran (+1h AR).

Gagner la cascade du Pissieu depuis le chef-lieu du Châtelard en traversant le Chéran à gué au niveau de l’ancienne passerelle Picot (attention : à ne pratiquer qu’en période de basses eaux).
De la source, étendez la balade en remontant par la promenade savoyarde de découverte par le Villaret, Rossillon et les Iles du Chéran
A découvrir aussi : d'autres géosites tels que le sentier des Tannes et glacières et sa spéléorando (Tanne du Névé / Porte Cochère).

Arith

Etang du Mariet
Un site enchanteur qui peut s’inscrire dans différents boucles de randonnées intégrant une halte nocturne au refuge du Creux de Lachat. Le point de vue du Crozet à Lescheraines ou le rebord sud du Massif du Semnoz offrent des points de vue d’ensemble permettant de comprendre la structure géologique de ce massif.
À savoir : L’eau qui déborde de l’étang en période de précipitations disparait très rapidement par des pertes au contact du calcaire massif urgonien avant de cheminer, sous terre pour rejoindre les sources dans ou en rive du Chéran, au niveau du moulin de Prérouge

École

Le synclinal de l'Arclusaz
Lors de la montée dans le vallon de l’Arclusaz, empruntez le sentier du chalet de Bottier, la redescente pourra se faire directement vers le vallon de Bellevaux. Tenter l’ascension de la dent d’Arclusaz pour rejoindre une crête spectaculaire entre falaise et vallon. L’ascension est possible au départ du col du Frêne, mais avec des passages assez difficiles ou impressionnants, à éviter lorsque le sol est glissant.

À savoir : L’Arclusaz offre un dénivelé époustouflant par rapport au cours de l’Isère en contrebas. Creusé par l’Isère qui a longtemps divagué à ses pieds, mais surtout par le passage des grands glaciers alpins, cet escarpement spectaculaire reste néanmoins assez stable du fait du pendage favorable des couches calcaires. Il n’en va pas de même dans le secteur de Montailleur/ Grésy sur Isère qui a fait l’objet d’importants travaux de sécurisation.

Doucy-en-Bauges

Le synclinal du Trélod-Charbon
Passer une nuit au refuge du chalet de la Combe, pour profiter d’une ambiance d’alpage avec de beaux points de vue sur le Lac d’Annecy. Au passage de la Dent des Portes, quitter un instant le sentier pour aller admirer le panorama de la Dent des Portes ou observer les mouflons à la jumelle dans le secteur des chalets du Charbonnet.

À savoir : Le Trélod est un relief exigeant qui peut présenter des risques importants lorsqu’il est encore encombré de neige ou par sol glissant.
Arclusaz ou Entrevernes / Chatelard permettent d’observer d’autres beaux synclinaux perchés dans le massif des Bauges. Carte ou globes virtuels (Geoportail®, google Earth®) vous permettront de mieux prendre la mesure de ces reliefs avant ou après vos randonnées.

Le Revard

Alpage de la Cluse
N'hésitez pas à vous rendre au chalet d'alpage pour déguster et acheter des produits du terroir.

La Féclaz

Belvédère de l'Orionde

Saint-François-de-Sales

Tourbière des Creusates
Un point de départ vers de nombreuses balades à pied ou en VTT, vers le col de Cochette, le Mariet ou le Revard.
Avant de partir, procurez-vous le livret « Rando et découvertes » consacré à la tourbière des Creusates, édité par le Parc naturel régional du Massif des Bauges (2.50 €).
Observatoire et planétarium vous attendent à la station de St François, renseignez-vous sur le calendrier des animations auprès de l'Office de tourisme du Coeur des Bauges.

La Thuile

Lac de La Thuile

Le Châtelard

Terrasses d'Attilly
Pique-nique ou petits moulins d’enfants sur la rivière, le site se prête à la détente et au rafraîchissement en bordure de rivière. Passez le gué (en basses eaux…) en amont de l’ancienne passerelle Picot pour atteindre les abords de « la maison de la Céline » en remontant vers l’amont de la rivière Chéran, vous longerez de spectaculaires affleurements de cette terrasse glaciaire, régulièrement grignotée par les crues de la rivière.

À savoir : L’érosion de ces terrasses est un processus naturel qui nourrit la rivière de sédiments et empêche le creusement en profondeur de son lit. L’extraction de matériaux ou l’endiguement du cours d’eau, s’ils sont mal pensés peuvent toutefois perturber gravement la dynamique de la rivière et provoquer des réactions en chaînes aux conséquences humaines et financières très importantes.

Le Châtelard

Glissement des Garins